Comment bien assurer son van aménagé ou son camping-car pour un road trip ?

Votre véhicule aménagé (van aménagé, fourgon aménagé, camping-car ou encore un 4×4 aménagé) sera votre maison pour toute la durée de votre road trip. Il est donc important de bien l’assurer, en fonction de son homologation et de votre projet. Ces démarches administratives en vanlife ne sont jamais évidentes mais reste la priorité pour bien préparer son projet de voyage. 

Dans cet article, nous allons vous guider pour bien identifier vos besoins lors de votre voyage. Cela va vous permettre de vous poser les bonnes questions dans le but de souscrire à l’assurance la plus adéquate pour votre projet.

Assurer son van aménagé ou son camping-car en fonction de sa situation

Aménagement du van

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il faut assurer votre van aménagé ou votre camping-car à partir du premier jour où vous l’achetez (c’est valable pour un prêt ou une location également). En effet, même si le véhicule est immobilisé pendant l’aménagement ou pour une autre raison (et qu’il est tentant de ne pas l’assurer pour des motifs économiques), vous avez une obligation légale de l’assurer. 

De plus, le risque zéro n’existe pas, et l’incendie ou encore le vol seront entièrement à votre charge en cas de défaut d’assurance.

Attention, pour information, seule l’assurance tout risque prend en charge tous les dommages liés à votre véhicule (incendie, vol, bris de glace, catastrophe naturelle, etc) et à vous même. En effet, l’assurance au tiers n’assure que les dommages corporels et matériels que vous pourriez causer à un tiers (un autre conducteur, vos passagers, un piéton ou un cycliste) mais exclut votre véhicule et les dommages liés à vous même si vous êtes responsable de l’accident. 

Entre ses deux formules, il est possible d’y trouver des assurances intermédiaires avec des options adaptées à vos besoins. Ainsi, prenez le temps de faire le point sur votre contrat d’assurance auto afin d’y ajuster les garanties.

En pratique, les principaux risques que vous allez rencontrer pendant vos road trips sont :

 – l’accrochage avec un autre véhicule,

 – le vol du véhicule ou de vos biens à l’intérieur,

 – la panne ou l’accident impliquant ou non un tiers

En fonction du gabarit de votre van ou de votre camping-car, de la valeur des biens que vous allez transporter ou encore de la destination que vous allez choisir, il est important de donner toutes ces informations à votre assureur afin que votre contrat soit le plus aligné avec votre projet de voyage et surtout pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cas de litiges. 

Autres critères à prendre en compte, l’âge de votre véhicule aménagé, son utilisation (le type de trajets effectués, le nombre de kilomètres parcourus, le stationnement choisi, …)

Par exemple, il est important de vérifier que vous bénéficiez bien d’une assistance au véhicule et aux personnes quand vous voyagez en dehors de la France.

Votre van aménagé est t-il VASP ou non ?

Amélie et Anthony dans un lit en van aménagé

Il est important de savoir si votre van aménagé est homologué ou non. C’est là que le terme VASP (Véhicules Automoteur Spécialisés) prend toute son importance. 

L’assurance va être différente si votre véhicule est homologué VASP. En effet, parmi les différentes homologations VASP, l’une d’elle est spécifiquement établie pour les véhicules aménagés afin de tenir compte de leurs modifications. Elle doit être demandée après homologation du véhicule afin de pouvoir le mettre en circulation. Certains véhicules aménagés peuvent en être exemptés s’ils ne répondent pas aux cinq critères qui permettent de prétendre à l’homologation VASP

  • avoir une cuisine avec un point de cuisson fixe,
  • avoir un lit fixe ou amovible,
  • posséder des rangements,
  • avoir une table et des assises,
  • enfin le tout doit être inamovible.

Cela aura un impact sur la manière dont sera assuré votre véhicule aménagé. En effet, un véhicule homologué carte grise VASP sera entièrement assuré (porteur, aménagement et contenu du véhicule en lien avec l’aménagement) pour un tarif moindre. 

A contrario, le van qui aura conservé la carte grise du véhicule utilitaire CTTE ne sera assuré que pour le porteur et non pour l’aménagement effectué à l’intérieur. Ces conditions peuvent varier selon les contrats d’assurances. 

Donc, si vous envisagez d’aménager votre van un peu comme une petite maison similaire à un camping-car avec, par exemple, un chauffe-eau, un point de cuisson fixe ou encore un chauffage, il faudra donc passer l’homologation VASP.

Cependant, si vous envisagez d’avoir un aménagement plus sommaire ne comprenant pas les cinq critères cités plus haut, vous n’aurez pas d’obligation d’homologuer votre van aménagé. 

Dans tous les cas, si vous aménagez votre véhicule vous-même, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre assurance afin de bien valider votre projet auprès de votre conseiller. 

Il n’est pas question ici de validité au contrôle technique mais bien de responsabilité en cas d’accident. Il serait très préjudiciable pour vous d’être en litige avec votre assurance en cas de sinistre. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’homologation VASP, n’hésitez pas à consulter notre article.

Dans quel pays mon van aménagé ou mon camping-car est-il assuré pendant mon road trip ?

Vous avez prévu de voyager en France mais aussi dans un pays étranger et vous vous demandez comment savoir si mon van ou mon camping-car est bien assuré ? C’est l’une des premières questions que nous nous sommes posées. Vous allez constater que vous avez déjà l’information sans avoir besoin de fouiller dans votre contrat d’assurance ou d’attendre de longues minutes que votre conseiller décide de vous répondre. 

En effet, pour le savoir, il suffit de regarder sa carte verte d’assurance :

Carte verte d'assurance
Carte verte d'assurance d'un véhicule

Vous remarquez les abréviations des pays au niveau des flèches de couleur sur l’image du dessus de la carte verte : 

La flèche jaune indique les pays membre de l’Union Europpéenne dont l’assurance est valable, comme l’Italie. 

La flèche bleue indique un pays encadré, signifiant qu’il n’est pas membre de l’Union Européenne, comme par exemple le Maroc, mais dont vous êtes bien assuré.

La flèche rouge indique un pays barré : l’Iran. Vous n’êtes pas assuré dans ce pays. Il vous faudra alors vous rapprocher d’une assurance locale ou complémentaire pour voyager en Iran et assurer votre véhicule aménagé ou votre camping-car.

Maintenant que vous avez la réponse, vous prenez alors conscience que votre itinéraire peut faire varier vos besoins en assurance

Donc, si vous réalisez que vous n’êtes pas assuré pour un pays que vous avez planifié de visiter, il sera important de l’anticiper afin de ne pas avoir de mauvaise surprise à la frontière.

Votre itinéraire de votre futur road trip commence à s’établir et vous pensez partir pour une durée d’au moins 6 mois. C’est là que la question suivante se pose : est-ce que mon assurance à une durée limitée à l’étranger ?

Pendant quelle durée mon van aménagé ou mon camping-car est assuré si je quitte la France ?

Un paysage en Bretagne pendant un road trip

C’est une très bonne question à se poser. Si vous avez un projet de road trip avec votre van ou votre camping-car à l’étranger pour plusieurs mois, il est important de vérifier que votre assurance vous prenne en charge pendant toute la durée de votre périple. 

Dans notre cas, nous sommes assurés chez la MAIF et nous pouvons voyager en dehors de la France sur une période maximum de 12 mois (dans les pays qui sont couverts par notre assurance). Cependant, certaines compagnies ne couvrent parfois que sur des durées allant jusqu’à 3 mois ! 

Si vous vous rendez compte que c’est le cas pour vous et que votre départ est imminent : pas de panique. 

En effet depuis 2015, il est possible de changer d’assurance auto à tout moment et sans frais après un an d’engagement.  

Si votre projet est de partir uniquement les weekends et pendant les vacances, le critère de la durée ne vous concerne pas. 

Comment s’assurer contre le vol de votre van aménagé ?

Van aménagé Renault trafic en écosse

Le risque zéro n’existe pas, le vol en fait partie. Vous allez nous dire que peu importe, vous êtes assurés.

Mais attention, la garantie contre le vol de votre van n’est pas obligatoire dans un contrat d’assurance auto. Ainsi, vous ne serez indemnisé uniquement si cela fait partie d’une des prestations de votre contrat.

En effet, si vous choisissez une assurance au tiers ou intermédiaire vous ne serez pas assuré contre le vol (il est important de bien poser la question à votre assurance en fonction des options éventuelles qui sont disponibles)

Ensuite, dans le cas où le vol est bien une garantie de votre assurance, plusieurs critères sont importants à prendre en compte.

  • Y-at il eu effraction ? En absence de trace d’effraction, l’assurance peut refuser de vous indemniser. Ainsi, prenez toutes les photos et preuves possibles (bris de vitre au sol par exemple). 
  • Le véhicule volé a-t-il été retrouvé ou non ? Un véhicule est déclaré définitivement perdu généralement après 30 jours et il est possible alors de demander l’indemnisation. (Dans le cas où le véhicule est retrouvé après avoir reçu l’indemnisation, vous pouvez choisir soit de garder l’indemnisation, soit de récupérer votre véhicule en remboursant l’indemnisation). 

Ainsi, pensez bien à vérifier que le vol fasse partie de vos garanties de votre contrat d’assurance auto. Si cela est le cas, pensez à bien contacter votre assurance immédiatement après constatation du vol. 

Pour réduire les risques, il est possible d’installer des éléments de dissuasion comme une barre de volant, une alarme ou encore un traqueur. Si vous avez un mauvais ressenti concernant votre lieu de stationnement de votre camping-car, écoutez vous et préférez un autre endroit.

Comment protéger son équipement dans son van aménagé ?

Quand nous partons en road trip, nous prenons souvent des équipements onéreux comme un appareil photos, un ordinateur ou encore un smartphone. Une casse accidentelle ou un vol peut vite arriver. 

Pour cela, certaines assurances proposent d’assurer votre équipement high tech partout où vous irez. Bien sûr, avant de souscrire à ce type de contrat, vérifiez bien que votre carte bleue ou votre assurance de votre véhicule ne proposent pas déjà cette option en prenant toujours en compte la durée de validité à l’étranger.

De plus, prenez le temps de vérifier votre contrat auto et les clauses en cas de vol d’objet de valeurs à l’intérieur du véhicule. Cette garantie n’est pas automatiquement incluse dans votre contrat. Ainsi, si vous souhaitez en bénéficier, il faudra en faire la demande. 

Nous avons rencontré plusieurs voyageurs qui ont dû faire face à cette épreuve. Cela peut arriver à un moment où vous n’êtes pas présent dans votre véhicule mais cela peut arriver aussi lorsque vous êtes juste à côté de votre van. Ainsi, restez toujours vigilant et évitez de vous éloigner de votre van ou de votre camping-car sans verrouiller les portes.

Comment gérer une panne de son van aménagé ou de son camping-car ?

Panne du van aménagé en Norvège

En cas de panne de votre van ou de votre camping-car, votre assurance ne prendra pas en charge les frais de réparation si aucun tiers n’est responsable. Cependant, s’agissant de votre logement durant votre voyage, votre contrat d’assurance auto peut vous proposer une assistance.

 Ainsi, en cas d’immobilisation de votre fourgon ou de votre camping-car, votre assurance prend en charge le remorquage auprès du garage agréé le plus proche, peu importe le moment de la journée. 

“Ne faites pas comme nous. Nous sommes tombés en panne d’embrayage en début de soirée en Norvège. Par peur d’un surcoût, nous avons attendu le lendemain matin pour appeler notre assistance afin de dépanner notre van.”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

De plus, un logement peut aussi vous être proposé par l’assistance pendant la durée des réparations afin de compenser l’immobilisation de votre maison sur roues (5 jours maximum pour la Maif). 

Enfin, dans le dernier cas de figure, un rapatriement du véhicule aménagé en France vous sera proposé si celui-ci n’est pas réparable ou si le délai d’attente est trop élevé. Attention, dans notre cas, la maif ne propose que l’un ou l’autre, c’est-à-dire soit le logement pendant 5 jours, soit le rapatriement du véhicule. 

Prenez donc le temps de bien faire votre choix en fonction du contexte pour ne pas avoir de mauvaise surprise. Encore une fois, la connaissance des conditions de vos contrats est indispensable pour prendre les bonnes décisions. 

Comment assurer les clés du van aménagé ou de son camping-car pendant son road trip ?

Sans clés, votre maison sur roue devient inaccessible. Qu’elle soit perdue, tombée à l’eau ou encore volée, il est ainsi important d’anticiper ce genre de situation.

 En cas de perte ou de vol des clés du van aménagé ou du camping-car, vous pouvez vous rapprocher de votre banque. En effet, par l’intermédiaire de l’assurance de votre carte bancaire, il vous sera possible d’être indemnisé pour le remplacement de vos clés.

Gardez bien en tête que si vous êtes à l’étranger, l’assurance et l’assistance de la carte bancaire ne couvrira que les trois premiers mois de votre roadtrip.

Sachez que votre assurance auto ne prend pas en charge ce type de prestation.  

Dans tous les cas, pensez à prévoir un double pour ne pas vous retrouver à l’arrêt en cas de perte ou de vol de vos clefs du véhicule.

Conclusion

Vous l’avez bien compris, le but de cet article n’est pas de vous dire de choisir telle ou telle assurance mais bien d’avoir en tête tous les éléments qui correspondent le mieux à votre situation

N’hésitez pas à contacter plusieurs assureurs en expliquant quel est votre van aménagé (homologué ou non) ou votre camping-car afin d’ajuster vos contrats en fonction de vos besoins et de votre projet de voyage.

N’hésitez pas à nous nous contacter si vous avez des questions sur la préparation de votre futur road trip en van aménagé

Si vous avez trouvé cet article intéressant, n’hésitez pas à le repartager sur vos réseaux sociaux pour nous soutenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut