Comment bien s’assurer soi et ses proches avant de partir en road trip en van ?

Que ce soit pour se protéger soi, ses proches ou un tiers, la question de l’assurance est indispensable avant de planifier un road trip en véhicule aménagé ou en camping-car. Mais il est parfois difficile de tout appréhender et le risque de passer à côté de certaines informations est important pendant vos démarches administratives.

Nous allons vous partager dans cet article toutes les questions qu’il faut vous poser en matière d’assurance santé dans la préparation de votre futur road trip en van.

Est-ce qu’il faut souscrire à une assurance santé complémentaire lors d’un road trip en van ?

Montagnes en tour d'Europe

Le risque nul n’existe pas

Lors d’un road trip en van à l’étranger, le risque de se blesser ou de tomber malade reste présent à chaque instant. Si vous voyagez en France, pas de soucis, pensez juste à avoir votre carte vitale et votre carte de mutuelle avec vous (et vos ordonnances de médicaments éventuellement).

Cependant, en dehors de la France, cela est différent. Vous aurez peut-être besoin de faire appel à des soins sur place ou de consulter un professionnel de la santé. C’est alors que plusieurs questions peuvent se poser : 

  • Comment financer ces prestations ?
  • Vers qui se tourner ?
  • Comment gérer la barrière de la langue ?
  • Comment organiser un retour anticipé en France ?

 En partant avec votre véhicule aménagé ou votre camping-car, plusieurs possibilités d’assurance et d’assistance s’offrent à vous. Bien entendu, tant que vous restez sur le territoire français, la carte vitale vous permet de bénéficier du remboursement des soins sur tout le territoire francophone. Mais dès que vous allez franchir votre première frontière, il va falloir mettre en place différentes stratégies afin d’anticiper ces situations.

Premier réflexe : la carte d’assurance maladie européenne (CEAM).

carte d'assurance maladie européenne

Cette carte gratuite, à demander auprès de l’assurance maladie, vous permettra d’attester de vos droits auprès de cette dernière dans les pays membres de l’Union Européenne. Grâce à cela, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Attention tout de même, seuls les soins devenus nécessaires en cours de séjour (urgents, inopinés) peuvent être pris en charge au moyen de la CEAM

Cette carte est à demander au moins 20 jours avant le départ en road trip et sa durée de validité est de 2 ans. Aucun document n’est nécessaire pour faire la demande sur le site de l’assurance maladie. Parfois, même avec la carte européenne d’assurance maladie, vous serez obligé d’avancer les frais médicaux. Gardez bien les justificatifs de paiements et à votre retour, allez sur faire la demande sur votre compte ameli, rubrique « Mes démarches » > « Remboursements de soins à l’étranger. 

Si vous allez avec votre camping-car ou votre van dans les pays non membres de l’Union Européenne, cette carte ne peut être utilisée. Vous pouvez néanmoins faire une demande de remboursement auprès de votre caisse d’assurance maladie à votre retour. Un remboursement, basé sur les tarifs effectués en France, pourrait être réalisé selon le degré d’urgence et de nécessité des soins réalisés. 

Ainsi, pensez toujours à demander la facture des soins effectués et les contre-rendus d’hospitalisation. 

Faut-il une assurance et une assistance en complément pour partir en road trip ?

Que vous souhaitiez rester dans les pays de l’Union Européenne ou non, la question d’une assurance complémentaire est pertinente, notamment pour pallier les situations d’urgence. En effet, la carte d’assurance maladie européenne peut prendre en charge uniquement le coût des dépenses de santé dans les pays membres de l’UE. Mais pour les questions d’assistance (rapatriement, accompagnement) ou la prise en charge des frais dans les pays hors UE, il faut se rapprocher d’une assurance voyage.

Quelles différences entre assurance et assistance ?

Nous devons avant tout bien différencier les termes d’assurance et d’assistance qui sont deux garanties bien distinctes. 

L’assurance prend en charge les frais lors d’un sinistre via une indemnisation (Médical, véhicule, ..). 

L’assistance, facultative, va gérer la logistique et les à-côtés en apportant une aide via un service (rapatriement des personnes, remorquage du camping-car par exemple). 

Cette différence de garantie entre assistance et assurance est importante pour bien analyser vos contrats d’assurances. L’assistance n’est pas forcément garantie dans une assurance. De la même manière, un contrat d’assistance seule n’est pas suffisant pour partir en road trip avec votre van aménagé ou votre camping-car.

Nous allons voir les différentes options qui s’offrent à vous pour trouver le contrat adapté à vos besoins.

L’option des garanties de la carte de paiement

La première ressource peut-être votre carte bleue qui est souvent munie d’une assurance pouvant couvrir une partie des frais de santé et d’une assistance (rapatriement des personnes) pour les voyages. 

Dans la plupart des cas, la carte bancaire couvre le titulaire de la carte, le conjoint ainsi que les enfants âgés de moins de 25 ans fiscalement à charge et célibataire. 

Vous pouvez souvent bénéficier d’un rapatriement médical (assistance), d’une prise en charge des frais d’hospitalisation à l’étranger (assurance), d’une aide juridique ou encore de l’assistance d’un médecin par téléphone (assistance).

Mais prudence, la durée de garantie à l’étranger est de 90 jours. Au-delà, il faut viser un autre mode d’assurance. Pour connaître les garanties de votre carte bleue, vous pouvez vous rapprocher de votre banque ou vérifier les conditions générales en ligne sur votre espace personnel. 

L'option de l’assurance du véhicule aménagé ou du camping-car

Van aménagé en tour d'Europe

Une seconde ressource, insoupçonnée, est l’assurance de votre véhicule aménagé. De nombreux contrats d’assurance auto proposent des options d’assurance et d’assistance étendues aux personnes présentes dans le véhicule. 

Allant de l’avance des frais médicaux (assurance) au rapatriement (assistance), il est possible d’être totalement couvert pour tous les accidents dans et en dehors du véhicule (randonnée ou maladie aiguë par exemple) selon les contrats. 

Attention cependant à la durée de validité de couverture en dehors de la France qui peut varier de trois mois à un an. 

Dans tous les cas, un réflexe important à avoir, c’est de prévenir votre assurance le plus tôt possible lors de la survenue de l’accident ou de la prise en charge médicale afin d’être sûr de suivre toutes les étapes pour une prise en charge optimale.

De notre côté, nous sommes assurés auprès de la MAIF avec un tarif de 67 € par mois en ayant souscrit à une option d’assurance et d’assistance auprès des personnes. Nous bénéficions d’une prise en charge des frais médicaux à hauteur de 80.000 €. De plus, le rapatriement est possible en cas de besoin. 

La seule condition pour ce type de contrat est de partir avec son véhicule. Pour être valable, vous devez voyager dans les pays où le véhicule est assuré. Dans l’exemple où vous partez pour l’Iran et que l’assurance de votre véhicule ne prend pas en charge ce pays, vous ne pourrez pas prétendre à une assurance à la personne. Pour en savoir plus sur l’assurance du véhicule, n’hésitez pas à retrouver notre articlecomment assurer son véhicule aménagé”.

L’option d'une assurance complémentaire pour son road trip

Si vous souhaitez partir pour un long voyage et que l’assurance de votre van ou de votre camping-car ne vous donne pas satisfaction ou n’est pas valide selon votre itinéraire, il est possible de prendre une assurance complémentaire. Elle pourrait être indispensable si vous souhaitez voyager hors de l’Europe. 

Parmi les différents choix, Chapka reste la plus connue sur le marché pour les voyages de plus de 3 mois. Elle propose un prix minimum à partir de 55 € par mois. Vous y trouverez une assistance rapatriement 24h/24, des frais médicaux pris en charge à hauteur d’un million d’euros, une téléconsultation médicale à distance (assistance) ou encore la prise en charge des frais de recherches et de secours (assistance). 

Attention, il est indispensable de souscrire à cette assurance en France avant votre road trip.  

D’autres assurances peuvent venir compléter l’offre comme Allianz Travel, AXA, AVI, ACS, etc. N’hésitez pas à faire des comparatifs pour choisir l’assurance voyage la plus adaptée à vos besoins et à votre budget.

S’assurer soi et ses proches est donc un élément indispensable à prendre en compte dans la préparation d’un road trip en van. Cependant, il ne faut pas oublier d’assurer aussi les tierces personnes que vous allez croiser durant votre voyage.

Comment protéger les tiers personnes pendant son road trip ?

La plage en Norvège

Pourquoi protéger les tiers personnes en voyage ?

Se protéger soi est essentiel, mais protéger les tiers l’est tout autant. En effet, lors d’un voyage, l’adaptation au code de la route, la fatigue, la distraction des paysages et la faute à “pas de chance” peuvent causer des accidents. Et si personne n’est à l’abri d’être victime d’un accident, personne n’est à l’abri d’en être la cause.   

Ainsi, vous pourrez faire chuter une personne, casser un objet de valeur dans un musée ou encore votre chien pourrait mordre un passant. 

C’est pour cela qu’il est indispensable de vérifier que vous posséder une assurance responsabilité civile à l’étranger

Qu’est-ce qu'une responsabilité civile à l’étranger ?

La responsabilité civile à l’étranger porte sur un dommage que l’assuré aurait, sur un territoire situé en dehors de la France, causé à autrui. L’assurance responsabilité civile à l’étranger couvre alors les conséquences financières que pourraient avoir ce type de dommages

De plus, l’assistance juridique incluse dans votre responsabilité civile vous accompagne pour défendre vos droits dans un pays dont le système judiciaire ou une langue non maîtrisée pourrait vous mettre en difficulté. 

ATTENTION : votre responsabilité civile vie privée comprise dans votre assurance habitation ne vous couvre qu’en France, sauf indication contraire. Il faut souscrire à une assurance responsabilité civile valable à l’étranger pour bénéficier des garanties en dehors de la France. 

Bien entendu, cette assurance ne couvre pas les dommages liés à autrui qui ont été portés volontairement ou ne respectant pas la loi du pays. De plus, les dommages qui sont le résultat de l’utilisation de véhicules à moteur sont exclus de cette garantie.  

La plage en Norvège

Vous l’aurez compris, la question des assurances est fastidieuse et demande de prendre son temps, comme toutes les démarches administratives en road trip.  En effet, la première étape est de lister vos besoins en matière de protection. 

Ensuite, analysez tous vos contrats en cours afin de connaître votre couverture actuelle et éviter un éventuel doublon.  

Pour finir, comparez les différentes assurances pour compléter vos besoins selon votre voyage et vos destinations. 

Partez du principe qu’il vaut mieux être trop assuré que pas assez, notamment quand vous prévoyez de partir plusieurs mois dans des pays étrangers.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions sur ce blog vanlife où sur notre Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut