Comment gérer la chaleur pendant ton tour d'Europe en van aménagé ?

La chaleur, n’est-ce pas le rêve quand tu pars en road trip en van ou en camping-car ? Synonyme d’apéro, de randonnée et de baignade au soleil, que demander de plus ?

Éviter la pluie et le mauvais temps est souvent le but recherché lors d’un road-trip. Mais attention, car la chaleur peut aussi vous gâcher votre périple si vous n’êtes pas préparé. 

Pour éviter cela, nous allons te partager notre expérience ainsi que nos astuces pour gérer au mieux cette situation en tour d’Europe en van.

Tour d'Europe en van, Amélie devant le désert

Isoler son van : est-ce efficace ?

Débutons par la base avant de partir en tour d’Europe en van : est-ce que mon aménagement est adapté aux conditions climatiques de la destination choisie ? Une question indispensable qui peut vous éviter bien des mauvaise surprise.

Voyons comment l’aménagement du van peut être adapté pour les fortes chaleurs.

Le choix de l'isolation thermique

L’isolation thermique du van reste un grand débat tant il y a de possibilité et de façon de faire. En effet, actuellement, il est difficile de trouver un consensus commun sur une isolation spécifique.

L’isolation thermique reste cependant un point essentiel lors de l’aménagement d’un véhicule.

De notre côté, nous avons opté pour le liége 4 mm collé à la néoprène et la pose de multicouches en prenant bien soin de laisser une lame d’air de 1 cm entre le liège, le multicouche et le lambris.

Le point fort du multicouche est sa capacité à garder la chaleur, ce qui le rend très utile dans des conditions hivernales (notamment en Norvège) mais contradictoire en été. En effet, avec le recul de nos 13 mois de voyage en tour d’Europe en van, nous avons constaté que notre isolation n’est pas la plus optimale pour les fortes chaleurs.

Les aérations de votre van aménagé

Notre isolation pendant notre tour d'Europe en van

L’aération du van constitue un autre point essentiel durant l’aménagement de votre van. En effet, une bonne aération réduira le taux d’humidité dans votre véhicule ainsi que la sensation de chaleur et d’air saturée la nuit.

Pour notre part, un de nos critères lors de l’aménagement du véhicule pour notre tour d’Europe en van était un aménagement amovible non VASP. Tu peux retrouver la raison dans l’article sur l’homologation VASP.  Cette condition exclue la pose d’un lanterneau pour valider notre assurance du véhicule et nous laisse comme unique choix les aérations latérales posées en diagonales opposées pour augmenter leurs efficacités. Dans notre contexte, ces grilles d’aérations sont indispensables à la bonne ventilation du fourgon mais ne suffisent pas à dormir la porte latérale fermée quand il fait chaud. En effet, nous n’avons aucune fenêtre supplémentaire qui s’ouvre.

Ainsi, pour combler l’absence de lanterneau durant les fortes chaleurs, nous laissons ouverte la porte latérale. Par contre, afin de maintenir une sécurité optimale, nous avons rajouté une chaîne empêchant toute intrusion non désirée.

 

Le panneau solaire en tour d'Europe en van : inconvénient ou avantage quand il fait chaud ?

Premier point important : les panneaux solaires photovoltaïques ne présentent pas de risque de surchauffe et n’augmente pas forcément la température à l’intérieur de votre véhicule, si une lame d’air est maintenue entre la carrosserie et votre panneau solaire

En effet, il n’y a pas de circulation d’eau donc la chaleur du panneau va s’évacuer par chaque face.

Cependant, il est important de noter qu’au-delà de 25 °C, les panneaux photovoltaïques présentent une perte de rendement. Un panneau standard va produire 80% de chaleur pour seulement 20% d’électricité, ce qui représente le principal inconvénient de la chaleur : plus le panneau chauffe fort, moins le rendement sera présent.

Cela s’ajoute au fait qu’en été, les spots à l’ombre sont plus souvent prisés, réduisant encore plus la production d’électricité par le panneau solaire.

Ainsi il est important de prendre en compte ce contexte lors du calcul du rendement électrique nécessaire lors d’un road trip. Il reste l’option de relier la batterie auxiliaire à l’alternateur du véhicule pour produire de l’électricité pendant la conduite, mais cela n’est pas suffisant si vous souhaitez rester poser au même endroit plusieurs jours.

Une de nos solutions est l’apport d’une batterie nomade avec un panneau solaire mobile que l’on peut utiliser tout en laissant le véhicule à l’ombre.

Comment gérer la chaleur rentrant par les vitres ?

Elles sont parfois oubliées, mais elles sont indispensables quand elles sont présentes : les vitres entourant le van. Elles représentent un grand pont thermique et il est indispensable de les adapter aux fortes chaleurs que vous allez surement rencontrer pendant votre tour d’Europe.

Nous avons fait le choix de faire teinter nos fenêtres arrières et latérale, en première intention dans un but de discrétion. Mais cela s’avère efficace pour limiter l’entrée de la chaleur via les rayons du soleil.

Enfin, la pose de rideaux isolants est vraiment recommandée pour contenir la chaleur provenant des vitres. Un tissu épousant la forme de la fenêtre peut venir se fixer à la bordure en carrosserie avec des petits aimants collés sur le tissu isolant.

- L'importance de la destination en van selon la saison -

Plage pendant notre tour d'Europe en van et la chaleur

Cela peut paraître logique, mais on n’y pense pas forcément : l’impact du choix de la destination pour votre tour road trip en van ou en camping car. En effet, comme nous l’avons décrit dans l’article sur le choix du véhicule, il est important de bien planifier son itinéraire en fonction du véhicule que vous avez.

Nous imaginons bien sûr la difficulté de partir en Andalousie en juillet, mais on ne pense pas forcément à des fortes chaleurs en Turquie dès le mois de mai, ou au Maroc en Novembre (42°).

Ainsi, selon la destination en Europe, il est important d’anticiper la présence de fortes chaleurs afin de s’y préparer au mieux.

Et parfois, cela ne rentre pas dans la logique, comme nos 37° en Suède en juin 2021 ou nos 45° en Allemagne et en Hongrie en août 2022.

Alors comment faire ?

Il faut partir du principe qu’en période estivale, n’importe quelle destination peut vous réserver des journées de fortes chaleurs. Mieux vaut être trop préparé que pas assez.

Ensuite, n’hésitez pas à consulter l’historique des dernières années pour avoir une idée de la tendance récente sur une destination. Pour cela, vous pouvez consulter le site Historique-météo.net .En effet, vous pourrez connaître les tendances pour chaques régions de l’Europe. 

Que faut-il avoir pour un tour d'Europe en van ?

Quelques indispensables vous aideront à mieux vivre ces épisodes de chaleur pendant votre tour d’Europe en van. Tout d’abord la présence d’un ventilateur USB, très pratique. Nous l’avions acheté par hasard au début de notre tour d’Europe en van au Pays-Bas et il nous a jamais quitté. 

Pensez à bien prendre vos maillots de bain, car l’astuce première quand il fait chaud, c’est de trouver un coin pour se baigner (piscine, lac, rivière, …).

Un autre élément qui nous a été indispensable est le tarp de chez Decathlon. Très facile à installer, cela permet de créer un coin d’ombre en absence d’arbre, comme par exemple en Cappadoce en Turquie.

Si jamais il y a d’autres éléments indispensables pour vous, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

 

Quelles sont les astuces en cas de fortes chaleurs pendant un tour d'Europe en van ?

Vous l’aurez compris, quand il fait chaud, il fait chaud. Même avec une isolation jugée optimale, un ventilateur USB et la porte latérale ouverte.

Mais certaines astuces font toute la différence.

Comment se garer sur un spot dodo ?

Le choix de son stationnement pour passer la nuit est très important. Une astuce a fait la différence pour nous : l’orientation de la porte latérale si votre véhicule en est équipé.

En effet, le soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest, jusqu’ici, on ne vous apprend rien. Mais si la porte latérale est placée coté Ouest, vous aurez le coucher de soleil le soir et vous éviterez les rayons chaud du soleil dés le matin qui seront donc à l’opposé de votre porte latérale et donnera une impression d’être à l’ombre.

A l’inverse, si votre porte latérale est orientée coté Est, vous aurez dès le petit matin la chaleur du soleil qui viendra directement dans votre fourgon, surtout si vous dormez la porte latérale ouverte.

Trouver de l'ombre

Cela peut paraître anodin, mais trouver de l’ombre s’anticipe sous peine de nombreuses heures de recherche, surtout en pleine saison. Ainsi, il est très important de trouver à l’avance un spot avec de l’ombre. Pour cela, l’application Park4night nous aide beaucoup, notamment grâce aux commentaires des utilisateurs et leurs retours. Un indispensable pour un tour d’Europe en van.

Trouver un endroit où se baigner

Quand les chaleurs deviennent trop extrême, une astuce imparable : se baigner. Différentes possibilités s’offrent à vous comme trouver une piscine municipale, un lac, une plage ou encore une rivière.

Alors, vous voilà prêt pour affronter les fortes chaleurs pour votre prochain tour d'Europe en van ?

Hammac et grande chaleur en tour d'Europe en van

Nous espérons que cet article vous a été utile pour préparer votre tour d’Europe en van. N’hésitez pas à le compléter ou à échanger avec nous en commentaire.

Retrouvez-nous sur Instagram pour partager

nos aventures en direct

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut