Où est-il possible de se garer et de dormir en van aménagé ou en camping-car ?

Lors de notre tour d’Europe en van, une des principales logistiques pendant notre road trip en van aménagé était de trouver un lieu pour nous y garer en toute légalité afin d’y dormir. C’est une question qui revient quotidiennement. Afin d’éviter que cela ne devienne une prise de tête, nous vous partageons nos conseils pour mieux préparer votre futur road trip.

Pour cela, il est important de savoir où il est possible de se garer confortablement afin d’y passer la nuit en toute sécurité. Nous verrons dans cet article les questions à se poser pour trouver un spot adapté et les différentes options qui s’offrent à vous en matière de stationnement.

Voici les questions indispensables à vous poser pour se garer au bon endroit avec votre van

Afin de trouver le lieu le plus adapté à vos besoins avec votre véhicule aménagé, il est important de se poser les bonnes questions. En effet, il n’est pas toujours évident de stationner sa maison roulante.

Hammac et grande chaleur en tour d'Europe en van

Quels sont les règlements locaux en matière de stationnement pour les véhicules de loisirs ?

La première question sera de vérifier les règlements spécifiques de chaque zone ou ville que vous prévoyez de visiter. Bien sûr, ici, il n’est pas question d’appeler la gendarmerie locale pour connaître le règlement en cours en matière de véhicule de loisirs mais plutôt faire preuve de bon sens. Vous comprendrez rapidement si vous êtes les bienvenues dans une commune, notamment quand vous verrez des barres de hauteur et des panneaux d’interdictions spécifiques au camping-car sur chaque parking

Certaines réglementations locales peuvent interdire le stationnement ou juste la nuit dans son camping-car dans certaines zones. Il est donc important de s’informer au préalable afin de respecter les règles en vigueur.

De plus, il est important de respecter les restrictions dans les parcs nationaux ou les zones protégées. À titre d’exemple, en France, les zones protégées (comme  Natura 2000) interdisent le stationnement de nuit en dehors des aires prévues à cet effet, sous peine d’une amende de 135 €.

Vous sentez-vous assez en sécurité sur ce spot pour dormir dans votre van ?

Paysage écosse

Priorisez toujours la sécurité lorsque vous choisissez un endroit pour passer la nuit dans votre véhicule aménagé. Il est indispensable de quitter un lieu dont le feeling ne vous inspire pas confiance. C’est une des premières règles de la vanlife : toujours s’écouter et se faire confiance pendant son road trip.

“Cela nous est déjà arrivé de quitter un lieu qui semblait accueillant pour l’un mais moins pour l'autre, sans pour autant en expliquer la raison. Nous écoutons toujours notre ressenti”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

Les lieux les plus sûrs seront bien évidemment les campings ou les aires spécialisées pour camping-car, souvent sécurisés. 

Mais si vous préférez faire attention à votre budget, le camping sauvage sera la meilleure option. Vous pouvez alors opter pour des zones bien éclairées et fréquentées, de préférences proches d’autres véhicules aménagés ou d’installations publiques pour vous rassurer. Cependant, ces endroits procurent parfois un faux sentiment de sécurisation dans le sens où vous y trouverez aussi plus de monde, donc statistiquement plus de personnes malveillantes.

“Aux Pays-Bas, il nous est arrivé de devoir quitter une aire de camping-car en pleine nuit à cause d’une personne alcoolique qui semblait avoir de mauvaises intentions, malgré le nombre de véhicules autour de nous. Mais rassurez-vous, ce fût l’une des rares fois en 16 mois de road trip où nous avons ressenti un sentiment d’insécurité ”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

Ainsi, s’éloigner des villes et se rapprocher des endroits plus isolés et discrets vous permettront de réduire les probabilités de mauvaises rencontres durant votre voyage en van.

Avez-vous besoin de services et de commodités à proximité ?

Anthony en écosse

Si vous souhaitez des services tels que l’électricité ou des installations sanitaires, il sera préférable de rechercher des aires de camping-car, des campings ou des parkings spécialement aménagés pour les véhicules de loisirs.

Certains endroits offrent également des douches, des laveries ou encore des équipements pour vidanger son véhicule aménagé. Il est aussi possible de trouver assez facilement des toilettes publiques sur des parkings gratuits.

Combien de temps je souhaite stationner mon véhicule aménagé ?

Il sera important de vous poser la question de la durée de stationnement afin de trouver l’endroit le plus adapté. 

Tout d’abord pour une question de budget et de réservation si vous souhaitez vous orienter sur un camping ou une aire de camping-car payante. 

Mais aussi parce que certains parkings publics peuvent avoir des restrictions de temps, tandis que d’autres permettent un stationnement prolongé. Soyez conscient de ces restrictions pendant votre road trip pour éviter tout problème éventuel.

Enfin ,sachez qu’en France, le stationnement de plus de sept jours est considéré comme abusif et passible d’une amende.

Mon stationnement respecte-t-il le lieu et l’environnement dans lequel je me trouve ?

Paysage d'écosse

Parfois, le stationnement n’est pas interdit mais la logique veut que vous ayez conscience qu’il peut être gênant ou malvenu d’y dormir avec votre van. C’est un recul qu’il est important d’avoir afin de ne pas donner une image négative de la vanlife

En effet, que ce soit dans un lotissement, en face d’une habitation ou encore une zone protégée, se garer pour passer la nuit dans certains lieux n’est pas approprié.

“ Quand nous stationnons sur un spot, nous évitons de sortir notre table et nos chaises si cela n’est pas adapté afin de rester discret”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

De plus, lorsque vous stationnez et passez la nuit en van aménagé, veillez à respecter l’environnement. Ne laissez pas de déchets derrière vous et évitez de faire du bruit excessif qui pourrait déranger les résidents locaux ou la faune sauvage.

Quelles sont les différentes options de stationnement pour son van aménagé pendant son road trip ?

coucher de soleil sur la mer en voyage

Nous vous conseillons de rechercher votre emplacement avant la tombée de la nuit. Cela vous permet de bien visualiser les éventuels panneaux de restrictions, les potentiels obstacles et surtout d’avoir un meilleur sentiment de sécurité.

Les aires de camping-car et les campings

Parmi les options les plus sûres regroupant des services, vous trouverez les aires de stationnement pour camping-car et les campings, spécialement conçus pour les véhicules de loisirs. 

Ces dernières sont des options populaires pour les voyageurs en van aménagé. Ils offrent généralement des emplacements équipés de branchements électriques, d’installations sanitaires, et parfois même de piscines et d’autres services. De plus, ces endroits sont souvent sécurisés et vous permettent de rencontrer d’autres voyageurs.

Cependant, ces prestations sont principalement payantes et il faudra en tenir compte dans le budget de votre road trip en van. De plus, il est parfois indispensable de réserver son emplacement à l’avance, notamment en haute saison. Cela peut rendre votre road trip moins spontané et laisser moins de place à l’imprévu.

Bon à savoir : selon les pays, les services et la fréquentation touristique, les prix des campings peuvent varier entre moins de 10 € pour des campings municipaux à plus de 50 € la nuit pour des campings plus haut de gamme.

“Sur 3961 aires de camping-car comptabilisées en France, 1238 sont totalement gratuites. Le forfait service + stationnement moyen s’élève à 9,81 € (nous n’avons pas inclus dans cette moyenne les forfaits pour 5 heures proposés par certains opérateurs privés). Le tarif de stationnement moyen seul se monte à 7,40 € Le tarif moyen du plein d’eau seul à 2,30 € Tarif moyen du branchement électrique : 3 €”

L’option des parkings publics

Deux personnes pendant un tour d'Europe en van

De nombreux parkings publics autorisent le stationnement des vans aménagés pour une nuit. Avant de vous installer, assurez-vous de vérifier les règles et réglementations propres à chaque parking. Certains parkings sont gratuits, tandis que d’autres nécessitent un paiement ou une autorisation spéciale.

“À deux reprises en Turquie nous avons dû présenter des justificatifs comme un permis de conduire, une carte grise et même avouer être mariés, pour disposer d’un emplacement gratuit sur un parking adapté.”

Le choix sera plus large et ne nécessite aucune réservation. Cependant, vous ne trouverez en général aucun service.

Bon à savoir : Le code général des collectivités indique qu’un maire peut, par arrêté municipal, interdire l’accès de certains secteurs (avec conditions horaires) ou restreindre le stationnement. Pensez à bien vous renseigner sur la réglementation de la commune avant de vous engager sur un emplacement. 

Quid des aires de pique-nique ?

Les aires de pique-nique sont souvent des endroits calmes et paisibles pour passer la nuit. Bien qu’elles ne soient pas spécifiquement destinées à accueillir les voyageurs en van, elles offrent généralement des tables de pique-nique, des toilettes et surtout des poubelles. Assurez-vous simplement de respecter les consignes locales et de ne pas déranger les autres utilisateurs.

S’isoler en pleine nature avec son van

Anthony et Amélie en van aménagé

Une autre option si vous souhaitez la tranquillité, la discrétion et la déconnexion sera de vous trouver un endroit en pleine nature.

“C’est une des options que nous privilégions le plus régulièrement pendant nos road trips.”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

Que ce soit en forêt, en montagne ou encore près d’une plage isolée, il sera tout de même indispensable de vérifier qu’il ne s’agit pas d’une zone protégée

De plus, le respect de ces lieux nécessitera peut-être des consignes supplémentaires en fonction de la saison et des événements en cours (risque d’incendie en forêt ou un orage dans un lieu exposé). Restez toujours informé des consignes locales.

Stationner chez l’habitant

Selon les endroits que vous traversez, il pourrait être possible de trouver des lieux conviviaux qui vous ouvrent leurs portes pour une ou plusieurs nuits. Que ce soit dans une ferme, une habitation ou encore un endroit insolite, vous pouvez associer l’utile à la rencontre avec des locaux.

Les lieux à éviter

Parmi les lieux à éviter, nous vous déconseillons les aires de repos le long des autoroutes. En effet, ces emplacements sont conçus pour les conducteurs à la recherche d’une pause et offrent souvent des toilettes et des espaces de stationnement pour les véhicules de passage. Cependant, c’est aussi un fort lieu de passage qui rend le lieu bruyant, inconfortable et donc inadapté pour une nuit. 

Nous vous conseillons aussi d’éviter de vous garer en bord de route si cela est possible. Outre le risque d’accident en cas de sortie de route d’un véhicule, vous serez aussi visible et la nuit risque d’être bruyante.

Bon à savoir : en France, il est interdit de stationner dans son véhicule aménagé pour dormir dans les lieux suivants : 

  • Sur les sites naturels classés ou en instance de classement
  • Aux abords des monuments historiques
  • Sur les voies publiques et directement sur les routes
  • Dans les sites patrimoniaux remarquables classés
  • Dans les forêts de protection classées
  • Dans les bois, parcs et forêts classés comme espaces boisés à conserver par un plan local d’urbanisme
  • Sur les rivages de la mer
  • Dans un rayon de moins de 200 m des points d’eau captée pour la consommation

Bon à savoir : le camping sauvage en France est autorisé mais limité au seul stationnement de nuit dans son véhicule. Sortir sa table, ses chaises ou encore ses cales est souvent interdit. Il est important de se renseigner sur la réglementation du camping sauvage dans les pays que vous souhaitez visiter.

Comment trouver un lieu pour stationner en van ?

Maintenant que vous savez quel type de lieu vous convient, il est temps de le trouver sur votre itinérairePour cela, il existe plusieurs options.

Amélie et Anthony en van aménagé

Se renseigner auprès des locaux

La première option est aussi certainement la plus ancienne : demander aux locaux des conseils. En effet, qui est mieux placé pour vous orienter que les personnes qui habitent à l’endroit où vous séjournez ? N’hésitez pas à utiliser une application de traduction pour faciliter l’échange si vous êtes dans un pays étranger.

“Malgré la présence de nombreuses applications, le doute est souvent présent sur l’autorisation de stationner dans un lieu pour y dormir. Demander aux habitants permet de lever ce doute et de passer une meilleure nuit”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

L’avantage de cette méthode est de permettre aussi aux habitants de mieux vous connaître et de s’assurer que vous n’avez pas de mauvaises intentions. Ils seront ainsi plus enclins à vous laisser dormir dans ce lieu et cela vous donnera un sentiment de sécurité plus important.

Les applications pour trouver un stationnement en van

Il existe de multiples applications à télécharger en vanlife pour vous aider durant votre road trip en van. Parmi la plus populaire, Park4night répertorie tous les endroits essentiels pour voyager en van afin d’éviter les mauvaises surprises. En utilisant la localisation GPS, vous pourrez facilement trouver des aires de vidange, des parkings de jour et de nuit, des points d’eau, des laveries, des campings, des aires dédiées aux camping-cars, des lieux en pleine nature, etc.

“L’application Park4night est très complète mais parfois certains lieux ne sont pas adaptés au stationnement de nuit. Il nous est arrivé à plusieurs reprises de choisir un spot référencé sur l'application mais une fois arrivée, nous avons vite compris que le lieu n’était pas adapté car proche des habitations par exemple”
Deux personnes en Bretagne à Crozon au coucher de soleil
Amélie et Anthony
Envanlifesimone

D’autre part, d’autres applications sont aussi disponibles.En effet,  iOverlander permet de trouver des aires de camping-car, des campings et des lieux de stationnement gratuits ou bon marché, ainsi que des points d’intérêt pour les voyageurs en van. Une autre option peut être de repérer les endroits directement sur la vue satellite de google map, tout en prêtant attention de ne pas empiéter sur un terrain privé sans en demander l’autorisation au propriétaire. 

Enfin, France passion reste aussi une valeur sûre pour trouver des lieux pour dormir. Le concept est simple,  l’abonnement annuel de 33€ vous ouvre, pour une étape de 24 heures, les portes et les jardins de producteurs fermiers, d’artisans et de vignerons. Une bonne façon de profiter du tourisme local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut