Voyager avec un animal domestique dans son van aménagé

Voyager avec un animal de compagnie dans son van aménagé demande une logistique particulière afin d’assurer le bien-être de votre compagnon à quatre pattes. 

Que ce soit l’assurance, les démarches auprès du vétérinaire ou encore sa sécurité, nous allons aborder les différents points auxquels il faudra s’intéresser pour préparer votre road trip en toute sérénité. 

Soyons honnête avec vous, nous n’avons jamais voyagé avec un animal de compagnie. Sauf avec une souris au Pays de Galles mais cela n’était pas volontaire. Alors, pour écrire cet article, nous nous sommes rapprochés de Céline, du compte Instagram Vivretiny, qui vit cette expérience de road trip en van avec son chien Wakan, un Border Collie. Vous allez découvrir son témoignage au cours de votre lecture.

Céline et son chien wakan
Céline et Wakan en Espagne

Choisir le van aménagé adapté à votre animal de compagnie

Que ce soit pour la location ou l’achat, le choix du van est la première étape indispensable pour assurer le confort de votre animal. S’il s’agit d’une location, vérifiez que les animaux sont bien autorisés. 

Prenez le temps d’habituer votre chien ou chat au long trajet. Des médicaments existent en cas de mal des transports.

“Un chien prend aussi de la place dans un van. Il faut lui prévoir un espace pour dormir tranquillement et pour voyager en sécurité.” (Céline) Vous pouvez utiliser un harnais de voiture ou une cage de transports conçus pour les animaux, comme le demandent certains pays. Cela limite les risques en cas de freinage brusque ou d’accident. Il faut aussi prévoir un espace nécessaire à son épanouissement. En effet, votre animal à besoin d’un espace à lui pour se sentir à l’aise. Il est ainsi nécessaire de bien l’inclure dans votre choix d’aménagement. 

“Voyager en van avec un chien c’est prévoir un espace à lui, une longe assez longue pour l’attacher au van et idéalement fixer un crochet sous le van pour accrocher la longe, avoir une serviette rien que pour lui ainsi que des tissus pour recouvrir la banquette si toutefois il est tout mouillé [...]“
Céline et son chien wakan
Céline et Wakan
Vivretiny

De plus, prévoyez de l’espace pour assurer un stock suffisant de nourriture et d’eau. Durant les road trips, l’idée d’une gourde pour chiens ou chats peut être une bonne alternative pour assurer une hydratation régulière. 

Quels accessoires faut-il avoir avec vous pour votre road trip en van aménagé ?

Tout comme vous avez prévu de prendre les éléments indispensables pour vous, il est important de ne pas oublier ce qui pourrait être indispensable pour votre compagnon à quatre pattes pendant le périple.

Nous pouvons citer les classiques gamelles, jouets, couchages et laisse. Mais il est essentiel de penser aussi aux documents de vaccinations ainsi qu’à son passeport européen ou encore ses médicaments s’il en a. 

Pensez à faire une liste à l’avance et à consulter votre vétérinaire pour vérifier qu’il n’y a pas d’oublis.

Anthony avec un chien
"Il faut toujours avoir des médicaments, des pansements Velcro, de l’antihistaminique au cas où il rencontrerait des chenilles processionnaires [...]”
Céline et son chien wakan
Céline et Wakan
Vivretiny
Céline devant son van aménagé
Céline et Wakan devant le van aménagé

Il est possible de préparer une trousse de soin comprenant les éléments suivants :

  • Une pince à tique
  • Un traitement pour les oreilles et les yeux
  • Ciseau à bout rond (pour couper les poils et les bandages)
  • Pince à épiler
  • Thermomètre
  • Seringue sans aiguille (pour laver les plaies)
  • Compresses stériles
  • Bandes élastiques
  • Pansement compressif
  • Antiseptique
  • Gel hydroalcoolique (pour se désinfecter les mains)
  • Sérum physiologique (pour rincer)
  • Savon (pour le nettoyage)

Comment gérer la nourriture de votre animal ?

Gérer la quantité et la qualité de l’alimentation de votre compagnon dépend de deux facteurs principaux : 

  • la durée de votre voyage
  • l’itinéraire et les possibilités de se réapprovisionner 

Ainsi, si vous avez prévu un Road Trip de quelques jours en France, il est assez aisé de prévoir le stock dans votre van. 

Cependant, pour un tour d’Europe, il devient difficile d’anticiper la nourriture pour un si long voyage. Il faudra ainsi se renseigner sur l’approvisionnement dans chaque pays et ainsi prévoir un stock dans les destinations traversées où cela devient plus difficile d’y trouver votre bonheur. 

Céline en Norvège
Céline et Wakan
“Avoir un chien c’est aussi s’assurer de trouver la nourriture dont il a besoin. Personnellement j’achète des croquettes de très bonne qualité sans céréales et je lui donne une ration ménagère le soir (viande, légumes et riz) Selon les pays on ne retrouve pas facilement les croquettes que l’on souhaite. Il faut donc partir avec au moins 12kg de croquettes par mois selon les destinations et ça prend de la place !”
Céline et son chien wakan
Céline et Wakan
Vivretiny

Souscrire à une responsabilité civile pendant le road trip

Tout d’abord, il faut savoir que l’animal domestique est la propriété de son maître. Ainsi, si l’animal provoque un accident ou s’il mord quelqu’un par exemple lors d’un voyage, c’est l’assurance responsabilité civile qui prendra en charge les conséquences financières. 

Il est donc indispensable, avant de partir en voyage, de souscrire à une responsabilité civile à l’étranger.

Votre responsabilité civile comprise dans votre assurance habitation ne vous couvre qu’en France, sauf indication contraire. Il faut souscrire à une assurance responsabilité civile valable à l’étranger pour bénéficier des garanties en dehors de la France.

Comment assurer son animal de compagnie pour partir en road trip en van aménagé ?

Pour les frais de vétérinaire et de rapatriement, si vous avez déjà souscrit à une assurance pour votre animal en France, vérifiez les conditions de cette dernière à l’étranger. En effet, la plupart proposent la prise en charge des frais de vétérinaire durant les voyages à l’étranger. Veuillez dans ce cas à bien conserver les documents justifiant les actes pour les transmettre à votre retour. 

Attention tout de même, la plupart de ces assurances ne sont valides uniquement pour une durée maximale de trois mois. 

En plus de la prise en charge des frais d’hospitalisation de l’animal et du rapatriement, il faut aussi penser à vérifier d’autres couvertures : 

  • Les frais pour la garde de l’animal si son maître est hospitalisé
  • Les démarches liées à la recherche de l’animal s’il est perdu 
  • L’hébergement du maître en cas d’hospitalisation de son animal.
  • Service de traduction pour les échanges médicaux 

Il peut arriver que vous perdiez votre animal pendant votre voyage ou qu’il fugue. Afin de le retrouver plus facilement, si jamais cela arrive, vous pouvez au préalable :

  • Le pucer et inscrire vos coordonnées (numéro de téléphone et adresse postale) sur le site indiqué
  • Ajouter une étiquette avec vos coordonnées sur son collier
  • Investir dans un collier GPS (tarif en moyenne 50 €)

Vous verrez par la suite que l’identification via une puce est obligatoire dans de nombreux pays, dont la France. 

Macareux

Quel contrôle vétérinaire avant le road trip en van ?

Dans tous les cas, prévoyez une visite de contrôle avec votre vétérinaire dans les 6 mois précédant le voyage afin de vous assurer que tout est bon avant d’entreprendre un long road trip.

Enfin, pour voyager dans les pays membres de l’Union Européenne, votre animal doit respecter trois conditions : 

  • Être vacciné contre la rage
  • Être muni d’un passeport européen. Ce dernier est à demander auprès de votre vétérinaire. 
  • Être identifié via une puce ou un tatouage

Pour certains pays comme l’Irlande, Malte, la Finlande et le Royaume-Uni d’autres conditions s’ajoutent. En effet, ils doivent être âgés d’au moins trois mois, avoir été traités contre les vers (échinococcoses), et pour Malte et le Royaume-Uni, ils doivent être acheminés par un moyen de transport autorisé (pas par bateau privé par exemple).

Pour les pays non-membres de l’Union Européenne, vous devez vous rapprocher de l’ambassade ou du consulat en France pour connaître les modalités d’entrée dans le pays.

Comment gérer les déchets de votre animal pendant le road trip en van ?

Une logistique importante qui peut paraître anodine est celle de la gestion des déchets organiques de votre animal. Pensez à emporter partout avec vous des sacs pour ramasser les déjections de ce dernier. En absence de poubelle, profiter des arrêts dans un camping ou sur une aire adaptée pour déposer vos sacs remplis.

Un Rennes en road trip

Voyager avec un animal de compagnie nécessite une logistique particulière afin d’assurer la sécurité et le bien-être de ce dernier. 

Prenez le temps de vous faire accompagner par votre vétérinaire pour préparer votre road trip en toute sérénité. 

Enfin, selon les pays, les réglementations et les conditions d’entrée peuvent être différentes. Il est donc indispensable de bien se renseigner au préalable avant de franchir une frontière. 

N’hésitez pas si vous avez des questions en commentaire ou via notre Instagram.

Retour en haut